chat-spectateur

Arrêtez d’être spectateur ! une idée = une action

C‘est vrai, nous sommes à une époque où nous avons désormais accès à une immensité de contenus, dans tous les domaines, et ça ne fait qu’augmenter de jours en jours.

Ce qui fait que nous avons tous tendance à être des super spectateurs en puissance, sans le plus souvent ne jamais nous même vivre les choses que nous regardons(en même temps, suivant les contenus, c’est préférable…)

La raison est simple. Il est infiniment plus facile de regarder quelque chose que de le faire. En plus, la personne qui se montre en train de faire s’est déjà entraîné un certain nombre de fois avant de réaliser la performance devant une caméra et la diffuser, ce qui fait qu’il y a toujours un grand écart entre le novice, et la personne qui a déjà de l’expérience, ce qui pousse encore plus à ne rien faire.

Vous allez me dire : Pourquoi tenter de faire ou de refaire ce que quelqu’un d’autre fait déjà, et en mieux?

En plus, agir, expose aux critiques, aux remarques négatives, aux jugements de autres. C’est plutôt découragean,même temps…

Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques:  ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien.Aristote
 Le plus difficile en réalité, est presque toujours de commencer.

Pourtant, une fois qu’on a démarré quelque chose qui semblait difficile, une fois dans l’action, c’est toujours plus facile de continuer.

C’est comme la technique du pied dans  la porte et de l’engagement.

Alors, ce qui va compter, c’est de faire ce premier pas.

Et pour rendre ce premier pas facile, il faut éviter de donner l’objectif de faire un premier pas trop grand, de toute suite vouloir faire un chef d’oeuvre, ou quelque chose de génial, abouti ou parfait.

Essayez de faire une action toute petite, toute minuscule, mais que vous pouvez faire maintenant.

Car, c’est quand on sent qu’on avance qu’on gagne en motivation, et qu’on a donc plus d’énergie pour continuer, et progresser dans la voie que l’on veut suivre.

Le mot technique qui désigne ce petit pas, est la Baby step.

baby-steps

Soyez un vrai débutant quand vous commencez quelque chose que vous ne connaissez pas, et acceptez le fait d’être un débutant.

Acceptez d’être nul pour devenir bon.

Je vais vous donner un exemple de baby step qui m’a aidé à démarré quelque chose que je voulais faire depuis longtemps.

J’ai toujours voulu apprendre à jouer de la guitare.

Je me suis dit, quelles sont les séquences accords très faciles qui me permettraient déjà de jouer des morceaux sympas?

Après quelques recherches, j’ai trouvé 4 accords magiques qui permettent de jouer plus de 100 chansons anglophones et plus de 40 chansons françaises… seulement en apprenant 4 accords…

Je m’y suis mis, et très vite, j’ai réussi à jouer de la guitare… certes, des morceaux faciles, mais c’est pas grave, j’ai commencé, et après, c’était beaucoup plus simple de se motiver à continuer.

Eban Pagan, qui a étudié les personnes à succès, a déterminé, que ceux qui réussissent mieux que les autres sont ceux qui appliquent ce qu’il appelle la « Speed of implementation« , c’est à dire ceux qui implémentent rapidement ce qu’ils apprennent.

Une idée = une action. 

Vous avez lu un conseil de séduction sur mon site.

Appliquez le aujourd’hui! Testez-le. Voyez ce qui marche, et ce qui ne marche pas. Si ça marche, gardez le dans votre trousse à outil, si ça ne marche pas, essayez-en un autre.

Une idée = un test

Testez, testez, testez !

Une idée peut être ressentie différemment en fonction de chaque personne, car chaque personne a son propre point de vue.

C’est l’implémentation qui vous permet de vivre votre propre expérience du concept ou de l’idée que vous voyez.

En résumé, passez à la pratique rapidement. Ne restez pas sur des concepts, sur du virtuel. Essayez d’être concret, pour vivre intensément, progresser, et allez droit vers vos objectifs.

Par ailleurs, il n’y a pas de petites actions.

Une petite action peut par effet de levier donner un grand résultat.

Et malheureusement, parfois de grandes actions donnent de petits résultats.

Cherchez donc en priorité à faire des actions qui ont un fort effet de levier. 

Vous avez forcément déjà expérimenté cela dans votre vie.

Il n’y a pas de petites ou de grandes actions. Il n’y a que des actions.

Et chaque action, même toute petite, a son importance.

J’aurais bien fini cet article pour parler de l’effet papillon, mais vous connaissez sans doute déjà…

Snipe

Partagez cet article avec vos amis sur...