jolie-femme-sexy

« Les séducteurs » – documentaire Temps présent 1992 (vidéo et retranscription)

Un internaute m’a fait part de ce documentaire sur la séduction, qui date de 1992, mais qui est extrêmement intéressant, car à la fois caricatural, sincère et émouvant. Les personnages vous allez voir, sont hauts en couleur.  Dans cet article, je vous partage la vidéo, ainsi que la retranscription de ce documentaire, qui est j’espère, la plus fidèle possible. Dans un prochain article, je ferais une analyse. Car, la retranscription est déjà assez longue. Ce documentaire de Jean-Louis Roy est structuré sur la base d’interviews qui sont entremêlées. J’ai groupé les interviews par séducteur… ou séductrice. Dans ce documentaire, 4 séducteurs, très différents, et 4 séductrices s’expriment sur leur vision de la séduction et délivrent leurs secrets, mais aussi leur ressenti sur leur vie de séducteur. Bonne vidéo, et/ou bonne lecture…

Qui sont-ils, ces curieux personnages que l’on nomme « séducteurs »? il n’est pas facile de les cerner car par jeu, ou par nécessité, ils se dérobent. Ne sont-ils que des comédiens de l’amour, ces hommes qui se jettent à corps perdu dans le tourbillon d’aventures éphémères… 

Claudio, le séducteur professionnel

Claudio4

Tenez par exemple, celui-ci, Claudio, signe particulier, totalise à ce jour plus de 1300 conquêtes féminines…

« J’adore la vie, je suis un jouisseur… J’aime la vie, du matin au soir, et du soir au matin. Je pense que chaque journée sans femme, est une journée de perdue. Déjà, j’aime les femmes très jeunes, j’aime les femmes très jeunes pour deux raisons: déjà pour leur qualité de la peau, j’aime la peau tendue, j’aime les fesses bien fermes, les seins aussi. Et la deuxième raison pour laquelle j’aime les femmes jeunes, c’est qu’elles ne sont pas encore maniaques, elles ne sont pas encore perverties par la vie, et pleines d’habitudes. Je crois que c’est terrible les habitudes, c’est ce qu’il y a de pire, pour un séducteur ».

Claudio, quelle est la première qualité, je dirais la qualité essentielle que séducteur doit avoir pour être performant dans le jeu de la séduction? 

« Sans réfléchir, être un peu caméléon, s’adapter à toutes les situations. On séduit une bonne d’une manière, et on séduit une princesse d’une autre, donc il faut s’adapter. Alors se comparer au caméléon. »

Vous parliez de princesse, avez-vous séduit des princesses

« Je n’en ai pas séduit 36, mais une oui » et des bonnes? « Ahhh… une multitude… »

Et l’amour dans tout ça? 

« Oui, aimer, c’est un danger pour un séducteur. »

Pourquoi?

« Parce que c’est une perte de temps. Alors évidemment lorsqu’on aime une femme ça vous prend du temps, ça vous accapare, et ça vous empêche de conquérir d’autres femmes… »

claudio-piscine

A quoi sa tient ce besoin de séduire?

« Séduire, ça tient à un grand amour des femmes et de la femme. J’aime les femmes, je les aime profondément, sincèrement et j’en ai besoin! Et pourquoi devrais-je me priver de séduire? Si ça me fait vraiment plaisir. Moi je suis tout, sauf un misogyne. Moi, j’aime les femmes, je les aime entièrement! Le matin, au petit déjeuner, à midi, le soir, et je peux passer ma vie avec les femmes. Je ne suis pas du tout un homme à copains, et je déteste tout ce qui est groupe d’amis hommes. J’ai besoin de présence féminine, j’aime les femmes, et je les aime à table, j’aime parler avec les femmes. J’ai du reste un caractère un petit peu féminin. et je crois que ça leur plait beaucoup. »

Vous aimez leur parler, est-ce que vous aimez les écouter?

« J’adore! Primordial, je sais les écouter, je sais écouter une femme,et je sais de quoi elle parlent et de quoi elles vont me parler, elles adorent être écoutées. Très important. Savoir écouter une femme, c’est 50 ou 60% d’acquis… »

Est-ce que financièrement parlant, ça coûte cher d’être un vrai séducteur?

« Alors ça coûte très cher, parce qu’on sait très bien que le temps, c’est de l’argent, parce qu’on sait très bien que pour les écouter, pour les séduire, il faut du temps, et le temps c’est de l’argent, alors ça coûte très cher… »

Quel est votre atout majeur?

« Je pense que je base tout sur ma personnalité. Je pense que je séduis à travers ma personnalité. étant donné que c’est presque l’unique chose, dont je sois le propriétaire. C’est moi qui ait façonné ma personnalité, et elle m’appartient, j’essaie d’en faire profiter les autres. Et je base ma séduction uniquement sur moi même. Je ne fais rien miroiter à une femme, si ce n’est qu’elle pourra passer de bons moments avec moi, et je crois que je mise sur moi-même, sur mon caractère. J’ai peaufiné mon look, car j’estime que si on veut plaire, il faut faire quelques efforts, et essayer de donner une image de soi plaisante, et agréable.

Est-ce que vous êtes content du résultat?

Plus je regarde les autres, plus je suis content de moi-même.

Claudio, mais est-ce qu’il n’y pas un immense amour de vous-même, un égoisme, un égocentrisme?

Un immense amour de moi-même? Non… certainement une forme d’égocentrisme. Egoisme, rien qu’un tout petit peu. Mais je crois que je donne beaucoup de moi-même, et je crois que les femmes que j’ai rencontré ne se sont jamais plaintes d’égoisme. Car si j’ai du succès, c’est aussi parce que je m’occupe du plaisir des autres et des femmes. Alors égocentrique oui, égoiste, non…

Après la femme, très sincèrement, qu’est ce qui est le plus important pour vous dans votre vie? 

« Laissez moi réfléchir… le temps de la réflexion. Après la femme, les femmes. Sincèrement les femmes »

Bérangère, la séductrice qui n’aime pas qu’on tente de la séduire

berangere

Comment réagissez-vous face à un séducteur?

« Si je me trouve en face d’un séducteur, je m’en vais parce que je ne peux pas le séduire, puisqu’il veut me séduire. J’ai beaucoup de peine à rentrer dans le jeu d’un séducteur, je n’y crois pas, à son jeu. « 

« Je préfère séduire, je suis moi même ce qu’on appelle une séductrice, bien que ce soit difficile à définir. J’ai du mal à rester 5 minutes avec un séducteur, car dans un rapport amoureux, j’ai besoin d’être plutôt active. C’est moi qui choisit. Je suis quelqu’un d’assez d’exigeant, je sais ce que je veux. Un séducteur ne cherche pas une femme comme ça. Par contre, beaucoup d’homme se laissent séduire par moi, parce  je ne séduis pas des séducteurs, je séduis des hommes plutôt doux, plutôt féminins,plutôt timides, ça dépend, parfois je m’attaque à des gros morceaux, c’est toujours des gens qui sont étonnés d’être avec moi, et c’est ça l’intérêt de la séduction justement. »

Quelle qualité d’un homme vous donne envie de le séduire?

« J’aime bien les hommes mystérieux, j’aime bien les hommes que je ne comprends pas, c’est pour ça que je n’aime pas les séducteurs, parce qu’on lit en eux comme un livre ouvert. J’aime beaucoup les hommes qui la première nuit ne sont pas à la hauteur, ça m’émeut beaucoup ».

Comment avez-vous séduit votre mari?

« Chaque fois que j’ai eu envie de séduire quelqu’un, c’était quelqu’un que je n’avais pas remarqué. Lorsque j’ai séduit mon mari, je lui ai passé un billet de train pour lui donner rendez-vous, et il me l’a rendu, en me disant qu’il ne pouvait pas le prendre parce que c’était un billet de deuxième classe, et il est devenu mon mari, et c’est quelque chose qui m’a totalement excité, ça m’a donné envie de me battre et de l’avoir. moi j’ai une envie de conquérir. Quelqu’un qui a envie de m’avoir, ça me fait peur, je me dis qu’est ce qu’il cherche, j’ai quelque chose de très masculin, et quelqu’un qui cherche à me séduire, ça ne marche pas avec moi. »

Soel, le bodybuilder passionné, séduisant malgré lui,  plus que séducteur

Soel

Tout séducteur, quel qu’il soit aime paraitre, aime se montrer, aime s’offrir au regard des autres, surtout bien sûre au regard des femmes.

« Disons que je suis comme tous les hommes, j’aime séduire, j’aime plaire, comme un acteur, ou un chanteur. »

Vous êtes séduisant, mais êtes vous un séducteur?

« J’ai fait ça pour arriver à ce niveau, c’est un sport ou on cherche la perfection et ou on se trouve jamais parfait. »

« Certaines personnes vont trouver ça beau, et d’autres vont trouver ça pas beau. Pour les femmes c’est pareil, il y a une catégorie qui aime les hommes musclés, et d’autres qui n’aiment pas ».

Et avez vous beaucoup de conquêtes?

« Non, car je suis plus motivé par mon sport, et on ne peut pas faire du sport à haut niveau et courir les filles. »

Réaction de Vanessa 30 ans, professeur de gymnastique:

Vanessa

« ça, c’est génial, ça me fait craquer complètement, il est très photogénique, très viril, il est vraiment bien. »

Est-ce que vous vous imaginez dans les bras d’un homme comme ça?

« Je pense que c’est le rêve de toutes les femmes, au moins une fois dans leur vie ».

Mais vous n’avez pas peur de vous sentir toute petite, toute vulnérable avec un homme comme ça?

« J’aime être comme ça, je crois que toutes les femmes aiment se sentir toutes petites, vulnérables, et protégées. »

Mais vous pensez qu’un homme comme ça peut être tendre?

« Oui, c’est important pour une femme de se sentir dominée, au moins physiquement par une homme, de se sentir toute petite, c’est le rêve de toutes les femmes. »

Magalie, la femme amusée, plus que séduite par les séducteurs

Magalie

Réaction quand elle voit la vidéo de Soel…

« C’est un séducteur ça? pas pour moi, c’est le cauchemar. Dracula à coté ça serait un vrai séducteur! Un homme comme ça, me protéger, c’est lui qui aurait besoin d’être protégée. »

« Je pense que c’est un appel au secours. Je pense qu’il y a un manque d’assurance. Mais j’aurais peur d’un corps comme ça. C’est presque qu’un corps. Le physique est tellement apparent, est tellement évident, qu’on se demande si il y a de la place pour l’être profond, l’être intérieur. »

Imaginons qu’un moment de folie vous traverse, qu’est ce qui pourrait vous faire craquer si un séducteur venait vous faire son numéro

« le grand jeu quoi.. alors là on met le paquet alors, un grand voyage, l’avion privé, mais il faudra qu’il y ait, je sais pas,  un tour du monde en 8 jours avec les grands palaces, champagne, caviar, et alors un portefeuille super bien garni, qu’on puisse faire les grands hôtels,vraiment,  j’ai envie de quelqu’un très fou, très aventureux, qu’on puisse faire 2 jours de trekking au Népal, qui a beaucoup de fantaisie, de créativité, là oui, à la rigueur oui… »

Réaction quand elle voit Claudio

« ha ha ha ça me fait tomber, j’ai envie de rire, de lui tapoter sur l’épaule, et de lui dire, oui oui va faire dodo. Franchement, c’est quelqu’un que j’ai envie de prendre dans les bras et de lui dire, aime… »

« Est-ce qu’on peut être soit-même en jouant toujours un rôle séducteur. C’est une habitude de séduire, c’est une habitude qu’on prend comme boire son café au lait sans s’en rendre compte. »

Ils doivent mourir le matin si ils ont une ride en plus. ça doit être pire que pour une femme, j’ai l’impression… »

Rita, l’amatrice d’astrologie

Rita

Est-ce que le signe astrologique d’un homme qui cherche à vous séduire peut influencer votre comportement vis à vis de lui?

« Oui, probablement, car je m’intéresse beaucoup à l’astrologie, et sachant qu’il est d’un signe d’eau ou de terre, ça va m’attirer oui, sachant qu’il est d’un signe de feu ou d’air, ça me poser quelques problèmes parce que je sais qu’il va y avoir des frictions probablement, et je vais jouer à la petite sorcière avec lui, parce que je vais dire des choses de lui, qui sont des traits caractéristiques de son signe, et je suis quasiment sûre de ne pas me tromper. »

Vous n’arrivez pas à les détecter les séducteurs professionnels?

« Pas toujours, c’est pas toujours évident, parce que il y en a, oui, c’est tellement évident, c’est amusant, genre Aldo Maccionne, parce qu’il y en a qui sont passés professionnels, et qui font ça avec un talent de comédien, et vous avez l’impression d’être l’unique, d’être le centre de sa vie, d’être enfin la femme qu’il a toujours souhaitée rencontre, et des fois ça peut faire mal parce qu’on ne sent rend pas toujours compte que c’était un numéro. »

J’en ai rencontré un qui a fait le même numéro à moi et à mon amie. Il avait utilisé les mêmes phrases. Sur le moment, ça choque, ça peut même blesser. »

« Zou », le Latin Lover

Zou

« Je suis un balance ascendant lion, pour séduire, c’est merveilleux. C’est la diplomatie totale. »

Quelle est la première qualité, la qualité essentiel, qu’un homme doit avoir pour séduire? Est-ce que vous aimez séduire?

« Oui »

Est-ce que c’est un jeu de séduction qui vous plait?

« ça fait partie de moi, de mon personnage peut-être. »

Zou est un personnage, depuis plus de 30 ans, inlassablement, il enseigne les secrets du tango, de la valse. Il s’est forgé une image de séducteur latin qu’il n’a jamais abandonné. Vous savez le style, fine moustache, regard de braise et sourire ravageur. Ainsi, au fil du temps, Zou a pu séduire grâce à son charme, plusieurs femmes, jeunes et moins jeunes. Au gré des années, cette image de latin lover s’est un peu jaunie, un pris quelques rides, et oui les canons de la séduction ont évolué. Mais Zou ne s’en préoccupe guère. Sa force pour séduire est d’être lui même, rien que lui même, envers et contre tout. A 58 ans, Zou est un professeur comblé. Pourquoi vous avez besoin de plaire comme ça?

« Pourquoi j’aime plaire? Non, c’est innée, c’est comme ça. J’en ai besoin »

Est-ce que vous aimez qu’on vous regarde?

« Je crois que oui. Pour mériter les applaudissements. »

Quand vous êtes en présence qu’une femme que vous avez envie de séduire que faîtes vous instinctivement?

« Je m’éloigne d’elle , pour l’étudier, pour marquer une certaine indifférence. Je l’ignore d’abord. C’est mieux que le harcèlement, je vais danser d’abord avec d’autres, puis par hasard avec elle. »

Est-ce que le fait d’être artiste vous donne un atout important aux yeux des femmes?

« C’est un atout, mais je l’avais, dans d’autres occasions. C’est un facteur, ça y contribue, mais je serais garçon de café ou coiffeur, il n’y aurait pas de changement. »

Votre charme opérerait-il toujours?

« Je ne sais pas si on peut parler de charme mais oui ».

Cette passion torride pour le tango, Zou la partage avec Marie-Pierre. Elle a 31 ans, et mieux que personne, elle est à même de porter un regard sur Zou.

Marie-pierre

« Bien sûre, il y a la moustache, puis le regard. Dès qu’on a réussi à accroché ce regard, on est séduit. c’est un séducteur. J’ai été séduite par tous ses artifices. Maintenant, ce qui me séduit, c’est tout ce qu’il déploie pour arriver à se faire aimé, parce qu’il n’est jamais sûre d’avoir gagné la bataille.

Quel est le moment le plus difficile pour un séducteur Zou?

« Le matin, j’y passe 30 à 45 minutes. »

Est-ce qu’il vous êtes arrivé de penser qu’un jour peut être avec l’age vous pourriez ne plus plaire?

« Oui, c’est logique, mais il y a toujours une manière de plaire. un jour peut être plus de cheveux. C’est monstreux pour quelqu’un qui a des cheveux. Mais on s’arrangera toujours puisque j’aurais toujours des yeux… et un sourire. « 

George, le séducteur comédien

George5

« J’aime le théâtre, qui est une mystification. J’aime la séduction. La séduction est une mystification. »

Dans la vie, George est un publicitaire de grand renom. Sa vie sentimentale, elle, est plus secrète. Au fil du temps, George semble avoir tissé autour de lui une sorte de toile, dont il veut naturellement occupé le centre, dans laquelle se prennent et se déprennent des papillons de jour et des papillons de nuit. Pour lui, le jeu de la séduction n’est qu’une comédie. Et cette comédie là, George la joue avec talent depuis de nombreuse années, au gré de ses conquêtes féminines. 

« La séduction est effectivement une forme de théâtre. C’est le jeu du mentir vrai. Et c’est un jeu adorable. ça donne de très jolies comédies du bonheur. C’est un mentir théâtrale. Mais c’est quand même une façon de se dire à soi même et aux autres que la vie est charmante. Et de vivre heureux. C’est ravissant. « 

Est-ce que les femmes ont joué un rôle important dans votre vie? 

« Ahhh, considérable. Mais elles occupent tout. Je suis habité par la femme, et elle m’habitent.Mais elles occupent tout, dans ma vie quotidienne, dans ma vie professionnelle, elles reviennent constamment dans mes pensées, de manière cadencée, et je respecte l’horaire.

Un monde sans femme serait invivable pour vous? 

« Absolument, si vous voulez dire qu’il devrait être remplacé par un monde plein d’hommes non, c’est la fleur du jardin… »

« Un séducteur, c’est d’abord un homme qui n’est pas perçu comme tel. Puisque son plaisir de vivre c’est justement d’affaiblir les défenses naturelles de la créature féminine, il faut justement pas que ça se remarque. Et le séducteur ne pense qu’à la femme, y penser toujours, y penser encore.

Quel est le type de femme qui vous a le plus séduit?

George

« C’est la femme de couleur, la femme de toutes les couleurs, parce qu’elle a le soleil en elle, parce qu’elle a la générosité, le charme, la gaité, la spontanéité. Maintenant qu’on ont dit la femme de couleur, il y a des gradations dans le noir. Cette femme là, elle est jalouse, ce qui peut être gênant, mais elle apporte une telle joie de vie, qu’on est plus jeune avec une femme de couleur qu’avec une femme blanche. »

Interview de son amie Anne Michel, 23 ans

annie-michel

Est-ce que pour vous un séducteur doit être un très bel homme?

« Non, car il y a d’autres qualités, comme la gentillesse, sa façon de parler, son respect envers la femme qui ont autant de valeur que la beauté physique. »

Et l’âge, est-ce un frein pour vous? 

« Non, parce que pour moi je veux avoir un séducteur, un homme mûre. Je pense que pour moi c’est pas l’âge, c’est la façon de faire. Chez un homme mûre, on retrouve une certaine forme de sécurité. On sent que c’est un homme posé, calme, qui sécurise. Il a beaucoup de chose à dire, et il le dit d’une façon très agréable.

Quelle est la principale qualité du séducteur selon vous? 

« Je crois que le séducteur, ce n’est pas l’homme qui sait parler aux femmes, c’est celui qui les écoute, avec un véritable plaisir, comme si il allait apprendre des choses essentiels de la vie. Et la femme, quand elle peut s’expliquer, quand elle sort de sa corolle, elle se sent libre de dire ce qu’elle est, elle est à moitié conquise ».

Quand vous êtes à coté d’une femme que vous voulez séduire, quel est la première chose que vous faîtes instinctivement?

« J’essaie de la contrarier. J’essaie de lui donner le sentiment qu’elle est incompréhensible, difficile à vivre. Et ce n’est pas ce qu’elle attend. Et la femme étant toujours habituée quand elle est jolie, à recevoir des compliments. Si vous la contrariez, vous créez une sorte de distance, d’incompréhension fabriquée, que vous rattraperez… »

Et qui est propice?

« Oui, bien sûre, on crée un précipice, et puis on la sauve »

George, votre calvitie, que vous entretenez, avec grand soin depuis fort longtemps a consisté essentiellement un atout, ou plutôt un handicap dans votre carrière de séducteur?

George-chauve

« Ha, je fais faire plaisir à bien du monde, 9 femmes sur 10 détestent l’homme au crâne rasé. Il en reste une. Mais c’est une proportion fantastique. Et je pense que l’avantage de l’homme sur l’autre, ce que vous appelez le chauve, c’est qu’il est un sujet de surprise. Alors, on s’en approche comme d’une bête curieuse, et si la bête est amusante, surtout si elle est amusante, on aime se trouver avec elle. Donc, je pense qu’avoir un crâne rasé, c’est une chance fantastique.

Mais qu’est-ce qui séduit cette unique femme sur les 10, vous devez le savoir

« Elle se trouve peut être en face d’un certain terroriste, c’est pas un homme qu’on aime rencontré. Il fait un peu peur. C’est une sorte de provocation, et c’est donc un avantage. Toute provocation est un avantage. »

Que préférez vous, séduire une femme, ou être séduit par elle?

« Oh, séduire, de toute évidence, car là, on joue, on est le meneur de jeu. Etre séduit, non. Voyez vous le danger, c’est que vous risquez de devenir amoureux. Et si vous devenez amoureux, vous avez le risque de devenir passionné, et là c’est toute l’ordonnance de votre vie qui s’en trouve chambouler. C’est très détestable quand on conduit sa vie. Il vaut mieux ne pas être amoureux.

Le séducteur est-il seul? 

« Je reconnais que je suis dans un égocentrisme conditionné. c’est pas de l’égoisme. Mais non, je crois, puisqu’on revient au séducteur, le séducteur est forcément un homme de solitude… une solitude peuplée, et une solitude merveilleuse, puisque le paysage change constamment… ça c’est la solitude royale… »

George, mais une femme qui tombe amoureuse, devient vite extrêmement possessive, comment vous vivez cette chose? 

« Mais je ne le vis pas. C’est attentatoire à la liberté, et par conséquent cet épisode ne peut pas exister, donc je me sauve. Cela n’arrive pas si fréquemment. Quand j’ai l’impression d’être amoureux, je me sauve. Pas tout de suite, il faut prendre quelques semaines qui sont belles, et après je me sens en contradiction avec moi-même. Il faut s’en aller. »

Aura, la poétesse qui aime les séducteurs quand ils sont marginaux

Aura

Aimez-vous les séducteurs?

« Un séducteur a toujours les mêmes actions. Je n’aime pas les mêmes actions, j’aime la diversité dans l’action. j’aime un homme à facettes. Pour moi, un séducteur serait un homme qui a plusieurs facettes de séduction. hors, le séducteur normal n’a que la facette du chasseur. et je trouve que c’est un peu étriqué, c’est conventionnel, et je n’aime pas le conventionnel ».

« Mais un séducteur marginal, un séducteur qui arriverait à séduire d’une manière inhabituelle, alors là ça deviendrait intéressant, ça serait du jamais vu, ça sortirait de l’ordinaire, mais je n’en ai pas rencontré beaucoup. »

Mais avec une certaine distinction oui…

« Si c’est un séducteur qui regarde son corps du matin au soir, je ne pense pas qu’il m’intéressera, mais si c’est un séducteur qui a une certaine distinction, qui a quelque chose à dire, et qui ne passe pas son temps à égrener des citations, alors oui, je pense que le dialogue est possible, et j’essaierai de creuser dans le personnage »

« …car un séducteur est quelqu’un qui a un paravent devant lui. Si enlève le paravent, on trouve un homme, et si on trouve un homme, on trouve un coeur, j’espère. Et est-ce qu’on séduit uniquement avec son physique, est-ce qu’on ne séduit par ses idées, par son imagination. Puis, un peu sa naiveté, sa crédulité, son coeur, c’est un débat ouvert, je vous pose la question…

Le séducteur peut-il tomber amoureux? 

« Bien sûre, le séducteur est prisonnier de sa liberté, il est absolument contraint de ne pas aimé, car si il aime, il ne pourra plus séduire d’autres femmes, il sera simplement séduit lui même, ou il sera séduit par l’amour. Il refuse l’amour le séducteur. J’ai épousé un séducteur. Un ancien séducteur, car au moment ou séducteur épouse quelqu’un, il n’est plus un séducteur, il devient un homme qui apprend un peu la passion, sinon beaucoup. C’est agréable d’épouser un ancien séducteur et de lui apprendre l’amour. »

Voilà, c’est terminé pour cette retranscription. J’espère que ce documentaire vous a plus. N’hésitez-pas à me proposer des documentaires, ou des vidéos à publier, ou commenter. Je ferais l’analyse et la revue de ce documentaire, avec mon avis personnel sur ces différents points de vue dans un prochain article. 

Snipe

Comments 4

    1. Post
      Author
      Snipe

      Evidemment, on peut bien sûre aborder et faire des rencontres après 37 ans, et même bien au delà. Il ne faut pas se mettre des barrières ni des limites comme ça. Après, que ce soit à 37 ans ou à 25, l’important n’est pas de « draguer », mais plutôt juste de créer les conditions d’une interaction séduisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *