Comment utiliser le dirty talk pour séduire une fille

 

Quand on veut chauffer une fille rapidement, une bonne technique est de faire appel directement à ses émotions instinctives.

C’est à dire non pas de stimuler son cerveau logique (néocortex), mais le reptilien, qui est le plus primaire, mais qui a l’avantage d’être le plus rapide.

De manière totalement contre intuitive, les insultes ou les mots crus excitent très directement les femmes.

Ce qu’il ne faut pas faire

Bien entendu, vous ne pouvez pas insulter directement une femme, auquel cas, elle le prendra évidemment et de manière légitime comme une agression.

Il s’agit donc d’utiliser ces mots de manière indirecte détournée, du moins au début, puis, de manière progressive plus en plus directement ce qui aura pour effet de l’exciter sexuellement. En anglais, on appelle cela le « Dirty Talk ».

Comment introduire le dirty

Une des manières détournée d’utiliser ce type de langage avec les femmes est pour une étrangère de lui proposer un petit cour de français.

Pour une française, on pourra introduire ces mots de manière indirecte en disant:

« Mon ex m’a trompé, c’était une vraie salope »

On part de quelque chose qui va légitimer l’usage du mot salope.

Puis, on pourra dire « de toute façon, toutes les filles sont des salopes », non pas au premier degré, mais plus pour la provoquer, et bien accompagné du petit storytelling avant de l’histoire de l’ex qui s’est mal comportée, exactement de la même manière qu’une femme dirait « Tous les hommes sont des connards » pour pousser un homme à se justifier de ne pas en être un lui même.

Puis, on pourra dire, « ça se trouve, toi tu en es une aussi, j’en sais rien. Il faut pas se fier aux apparences… »

Les émotions en jeu

L’idée principale à retenir, c’est que ces mots ont une charge émotionnelle forte et sexuelle dans le cerveau de la fille. Tout l’art consiste à bien les enrober et à les utiliser de manière progressive pour obtenir l’effet désiré.

Le ton de la voix doit toujours être joueur, et vous devez être souriant. Rappelez vous que le non verbal compte autant voir plus que le verbal dans une interaction.

C’est parce que vous souriez, que vous êtes cool et sympa que ça passe, surtout en début d’interaction.

Enfin, pour être bien sûre que la fille apprécie ce que vous lui dîtes, faîtes la toujours participer.

« Tu aimes ce que tu entends? »… « Oui…  » , « c’est bon on continue alors… ».

Si vous voyez qu’elle n’apprécie pas ce genre de vocabulaire, ce qui est rare quand c’est bien amené, changez simplement de sujet de conversation.

Snipe